En 1980, la norme pour la stabilité des structures contre les tremblements de terre est établie.
La plupart des bâtiments construits jusqu’à cette même date, ne répondent pas à cette norme stricte.

En 2005, le plan cadre national a été approuvé pour le renforcement des bâtiments contre les tremblements de terre (plan Tama 38). Le programme est une innovation unique en Israël destinée à encourager le secteur privé et à consolider les bâtiments contre les tremblements de terre, par l'octroi de droits de construction supplémentaires. Le programme est conçu pour permettre la consolidation des structures ne répondant pas à la norme, et ce, tout en offrant des mesures incitatives. Les incitations visent d'une part à encourager les propriétaires à mettre en œuvre le programme et en même temps permettre le financement par des promoteurs privés, sans frais pour les propriétaires et le gouvernement.

Il existe actuellement deux façons d'exercer les droits du plan Tama :
Tama 38/3 - Renforcement de la structure, amélioration de la façade, ajout d’un abri, ascenseur, terrasse ensoleillée et plus encore.
Tama 38/2 - Démolition de la structure existante et construction d'une nouvelle structure à la place

Qu’il s’agisse du plan Tama 38/2 ou 38/3

Le programme permet l’ajout de droits de construction supplémentaires pour les appartements, y compris l’abri, l’ajout d’ascenseur, la terrasse, la rénovation du hall et la modernisation du bâtiment et plus. En contrepartie de ces actions, l’entrepreneur obtient tous les droits de construction sur le bâtiment (2,5 étages ou selon les autorisations accordées par la collectivité locale) ; les coûts du projet, y compris les coûts de financement, la planification, la construction et les autres taxes applicables à l'entrepreneur seront payés par lui-même