Afin de réaliser le projet Tama – la loi n’oblige pas à obtenir le consentement de la totalité des propriétaires dans l’immeuble.

La loi stipule que le consentement des deux tiers des propriétaires des appartements est requis (et un accord complet dans le cas d’un plan 38/2).

Toutefois, le plan du Tama 38 sans le plein consentement soulèvera des défis (presque tous solvables) dans le dans l’avancement du processus,

Ce qui est susceptible de nuire aux droits de la construction ainsi qu’à la période de réalisation du projet – qui pourrait nuire à la rentabilité économique du projet.
Par conséquent, notre approche en tant que société, est de tenter de parvenir à des accords et des entendements avec tous les propriétaires avant de mettre le projet en route.